accueil | login | contact
Modules
· Accueil
· Archives
· Articles
· Membre
· Rechercher
· Sondages
· Sujets
· Top 10

A la mémoire de ...

Aaron Ben Attar
Sarah Cario Ben Attar
Mathilde Ben Attar
Yvette Ben Attar
Lazare Cario
Belline Cario
Maurice Ben Attar

Morts à Auschwitz



Témoignages :

André Fernandez, époux d'Hélène Fernandez, fils de François Fernandez, résistant cévenol de 1943 à 1945
La Deportation

"D'OMBRES ET DE LUMIERES

II était minuit dans le siècle

Il faisait noir dans cette période de l'histoire. Les uniformes étaient gris et noirs et nombreux. Les lueurs de l'espoir avaient disparu. Le soleil qui s'était levé à l'Est était mort. La lumière et la chaleur qui donnent l'envie de vivre avaient disparu. La neige devait être grise et froide à Auschwitz. Il faisait froid aussi l'hiver 1943 et l'hiver 1944 dans les maquis cévenols. L'envie de vivre, c'était l'envie de survivre, pierre parmi les pierres, ombre parmi les ombres, "une heure obstinément". Des millions ont sombré dans les ténèbres, dans l'indifférence des autres, souvent.


Pourtant, parfois de petites bougies vite éclairées, vite éteintes, ont pu vous réchauffer le cœur. Qui dira les liens tissés entre ceux qui échangent un mégot de cigarette, un bout de pain, une information, un encouragement ? Qui dira l'immense et chaude solidarité des regards échangés, entre vous les égaux de l'Holocauste, des fragiles mais formidables réseaux constitués au cœur même de l'enfer ?
Qui dira la solidarité du "pauvre monde des masures" écrasé sous les bombes ?

Aujourd'hui la lumière est revenue

Le souvenir de l'Holocauste sort enfin de la pénombre du non-dit. La mémoire des disparus est admise. La lumière de la connaissance progresse, l'information traverse le monde à toute allure. La lumière du ciel méditerranéen vous est due.

L'avenir en clair-obscur

Le devoir de mémoire nous est assurément imposé à nous, la génération de l'après-guerre, et à nos enfants. Mais il est sans nul doute un autre devoir qui nous est imposé, plus complexe, au fond, celui-là : ce sera de veiller à ce que la lumière du foyer ne s'éteigne plus.

Nous le savons, les uniformes peuvent revenir. Sous certains cieux, ces uniformes veulent voiler la féminité ; d'autres n'ont gardé du rouge que le sang.

Il faudra que les soleils nouveaux qui se lèveront n'oublient plus la leçon des "Lumières". Pour que la clarté, le jour soient, mieux vaut pouvoir disposer de plusieurs sources d'énergie. Nous en connaissons plusieurs : séparation des pouvoirs, laïcité, indépendance, intégrité, liberté de l'information, libre discussion, droit au travail, droit au minimum vital, séparation de la sphère privée et de la sphère publique, tolérance, respect des religions, entre autres.

Mais, en fuyant tout dogmatisme et tout souci d'exclusive, il ne nous est pas interdit d'en imaginer de nouvelles. Que votre exemple nous aide."

Posté le 3 May 2005 à 19:20:38




 
Evaluer l'Article
Moyenne des scores: 5
Votes: 3


Prenez une seconde et évaluez cet article:

Excellent
Très bien
Bien
Normal
Mauvais


Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)


Accueil | Ajouter un article | Histoire(s) | Rechercher | Liens Web


Tranche de Survie © 2005 AMBA & Helene Ben Attar Fernandez. Tous droits réservés.

Tous les logos et marques sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs.PHP-Nuke Copyright © 2005 by Francisco Burzi. PhpNuke est un logiciel libre distribué sous licence GPL.